Actions de coopération au developpement

Cérémonie officielle de remise du collège d’Abli à l’Etat de Côte d’Ivoire

La cérémonie officielle de remise du collège d’Abli à l’Etat de Côte d’Ivoire a été marquée par une mobilisation exceptionnelle des populations en liesse de la circonscription.

D’éminentes personnalités ont relevé par leur présence, ce rendez-vous historique ; dont Madame Clarisse Kablan Duncan, épouse du Vice-Président de la République ; Mme Kandia Camara, Ministre de l'Education Nationale, de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et présidente de la Cérémonie ;  Mme Raymonde Michèle Goudou Coffie, Ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Publics ; Mme le Secrétaire général de la Sous-Préfecture de Toumodi ; le ministre Allah Kouadio Rémi, les honorables Arthur Alloco, Antoine Ndri, la sénatrice Mme Tamini  et bien d’autres autorités et élus régionaux, cadres et notables...

C’est par le rite des libations que le notable désigné du jour, Nanan Anzian, a invoqué selon la tradition, les mânes des ancêtres afin d’obtenir leurs bénédictions sur la dite cérémonie.

Puis suivront les allocutions du maire de Toumodi, M. Drissa Koné et du Président des cadres de Toumodi et diaspora, M. Allou Kouamé Patrice. Tous les deux porteront une attention particulière sur les qualités intrinsèques de Patrice Kouamé, digne fils et modèle achevé pour les plus jeunes, bâtisseur constant et infatigable, cultivant l’entente et la fraternité avec tous au quotidien, tenant son combat contre l’ignorance, volontaire engagé dans la quête de la paix, de la solidarité et du développement en faveur son pays et de l’Espace Entente.

En réponse à toutes ces marques d’attention à son égard et à l’égard de l’institution qu’il porte – le Conseil de l’Entente, le Secrétaire Exécutif de l’Organisation sous régionale qui était accompagné par ces proches collaborateurs, en l’occurrence MM Abdoulaye Mohamadou, Secrétaire Exécutif Adjoint, M. Kadjé Comla, Directeur des Infrastructures et des Grands Projet et bien d’autres membres du Comité des Experts et du Secrétariat Exécutif, a exprimé au nom des Chefs d’Etats membres de l’Organisation toute sa fierté et le privilège d’accompagner par ce don le développement endogène de Toumodi.  Ainsi affirme-t-il, «Si dans son histoire, l’Afrique a été la proie facile des autres continents, c’est en raison de son retard dans deux domaines : la science et la technique Si elle reste aujourd’hui encore confrontée au sous-développement et à ses graves conséquences, c’est toujours en raison de son retard dans les domaines de la science et de ses applications techniques dans les différents secteurs d’activité que sont l’agriculture, l’industrie et les services. A ce propos, Jean Fourastié écrit : «le faible rendement des terres, la pitoyable efficacité du travail agricole, voilà le goulot d’étranglement des pays pauvres. Améliorer d’une manière ou d’une autre ce rendement à l’hectare et cette productivité du travail, telle est la condition absolue de l’amélioration du niveau de vie. Tout le reste est littérature, faux-semblant, erreur ou illusion». C’est dire que nous n’avons pas d’autres choix. La solution à la plupart de nos problèmes de développement et donc la stabilité et la paix dans nos pays, réside dans l’appropriation de la science et de la technologie par l’éducation, la formation scientifique, la formation technique et professionnelle ».

 

Légende 1

La signature de la convention de remise du collège par le Conseil de l'Entente à l'Etat de Côte d'Ivoire ;

Légende 2

La remise des clés du Collège à Mme le Ministre de l'Education Nationale, de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et présidente de la Cérémonie ;

Légende 3

La présentation du personnel administratif du collège ;

Légende 4

La remise de dons ;

Légende 5

L’allocution de Mme le Ministre Kandia Camara ;

Légende 6

La coupure du ruban et la visite des locaux ont été les moments forts de cette journée.

Les caractéristiques du collège d’Abli

27 décembre 2018, pose de la 1ère pierre ; 20 avril 2019, remise officielle des clés du collège moderne d'Abli – Toumodi.

Bâti sur une superficie de 02 hectares sur les 05 mis à la disposition du projet par le village, le collège présente les caractéristiques ci-dessous :

            - 04 bâtiments de 04 salles de classe avec 01 bureau d'éducateur et un magasin, soit au total seize (16) salles de classes (08 salles pour le premier cycle, 06 pour le second cycle, 02 à utiliser provisoirement comme laboratoire et comme bibliothèque), 04 bureaux éducateur et 04 magasins

            - 01 bloc administratif comprenant le secrétariat, le bureau de Mme le Principal, la salle des professeurs, le bureau de l'économe et 03 autres bureaux

            - 02 latrines de 6 cabines.

            - 01 bloc administratif comprenant le secrétariat, le bureau du Directeur/proviseur, 02 salles de professeurs, le bureau de l’Econome/comptable; 03 autres bureaux ;

- 01 latrine à 06 cabines ;

- un espace aménagé pour servir d’aires de jeux et de sport.

Ce collège, destiné à devenir un lycée moderne a ouvert ses portes le 05 janvier dernier avec 102 élèves, dont 52 filles et 50 garçons affectés par l’Etat de Côte d’Ivoire. Il s’est donné pour crédo  les valeurs portées par le Conseil de l'Entente qui sont : la solidarité, la paix et le développement.

Soulignons la part notable des populations d’Abli qui ont participé à la réalisation du projet en fournissant le terrain, en désignant deux personnes pour garder le chantier jour et nuit; en accueillant Mme le Principal et ses collaborateurs; en accueillant et en hébergent les enseignants ainsi que les élèves. Honneur donc aux Chefs Nanan N’Guessan Koffi et Nanan N’Guessan Aboh, leurs notables et toutes les populations de ce village d’Abli.

 

Extraits du message du Ministre Kandia Camara à l’occasion de cette cérémonie.

… L’événement de ce jour a lieu dans un contexte socio-historique marqué par la politique de scolarisation obligatoire. La préparation et la mise en œuvre de cette politique volontariste a exigé la mobilisation d’investissements importants, à la mesure des défis à relever, et proportionnellement aux besoins à satisfaire.

… Le chemin parcouru sur la période 2011-2018 présente : 

  • - Au titre des infrastructures, ont été construits 3 621 salles de classe au préscolaire et au primaire, 942 établissements secondaires, 01 Lycée de jeunes filles avec internat à Séguéla, 02 CAFOP à Bondoukou et San Perdo, 07 établissements d’enseignement technique et professionnel à Abidjan, Bouaflé, Issia, Yamoussoukro, Boundiali et Gbon, et le centre multisectoriel de formation professionnelle Mohammed VI de Yopougon.
  • - Au titre des réhabilitations d’infrastructures, ce sont 3 616 salles de classe du préscolaire et du primaire, 09 CAFOP, 38 Lycées et collèges, 24 établissements techniques et professionnels et 12 structures centrales et déconcentrées qui ont été réhabilités.
  • - Au titre des ressources humaines, parallèlement à l’accroissement d’infrastructures d’accueil des élèves, au total, ce sont 54318 personnels enseignants et d’encadrement qui ont été recrutés sur la période 2011-2018.
  • - Au titre des ressources financières, matérielles et pédagogiques, 53 milliards de F CFA
  • - Environ ont été consacrés à l’acquisition et à la distribution, sur la même période 2011-2018, de 725623 tables-bancs. 94 milliards de F CFA environ ont été mobilisés pour l’achat et la distribution de manuels et kits scolaires, dans le cadre de la politique de gratuité. Ce qui explique clairement la volonté du gouvernement d’induire la démocratisation de l’accès à l’éducation de base et de réduire ainsi les inégalités. 7 milliards sont consacrés annuellement aux bourses scolaires.
  • - En ce qui concerne l’alimentation scolaire, un total 5686 cantines réparties sur le territoire national distribuent des repas chauds et équilibrés à plus d’un million d’enfants chaque jour dans nos écoles. Plus de 12 milliards de F Cfa ont été consacrés à l’achat de matériels didactiques, informatiques, sportifs et artistiques. 971 matériels roulants ont été acquis pour accroître la mobilité des inspecteurs généraux, des directeurs centraux, des conseillers pédagogiques, des directeurs régionaux et directeurs départementaux, ainsi que des inspecteurs de l’enseignement préscolaire et primaire.
  • - A cela s’ajoutent les engagements liés au programme social du gouvernement en cours de réalisation :

- à  travers le recrutement régionalisé de 10300 enseignants dans l’enseignement primaire et secondaire, dont 5300 instituteurs adjoints, 3000 professeurs de collège bivalents et 2000 professeurs de lycée ;

- l’acquisition de 517556 tables-bancs pour les établissements scolaires ;

- la construction de 8400 latrines dans 1400 écoles en zone rurale.

  • - Outre la mise en œuvre du programme social du gouvernement à court terme, il est prévu la construction de 4503 autres salles de classe dans l’enseignement secondaire et primaire, à compter de cette année 2019 ; l’achèvement de la construction de 14 lycées et collèges ; la construction de 60 collèges et de lycées mixtes ; l’ouverture du lycée d’excellence de Grand-Bassam, dans le cadre de la coopération sino-ivoirienne en septembre 2019 ; la construction et l’équipement de 200 collèges de proximité dans la cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2D) phase 2 ; la construction et l’équipement de 84 collèges de proximité et 4 centres de formation professionnelle, au titre du Millenium Challenge Corporation (MCC) ; la construction et l’équipement de 7 lycées de jeunes filles avec internat ; l’achèvement et la construction de 4 établissements d’enseignement technique et de la formation professionnelle, dont l’ouverture est prévue en septembre 2019 ; le démarrage des travaux de construction de 11 centres de formation professionnelle ; l’achèvement de la réhabilitation et de l’équipement de 14 établissements de formation professionnelle.

LA CONTRIBUTION DU CONSEIL DE L’ENTENTE

SELON MME LE MINISTRE KANDIA CAMARA:

Malgré tout ce qui est fait, beaucoup reste encore à faire pour atteindre les objectifs en vue de satisfaire les attentes d’une société humaine de plus en plus complexe et plus exigeante comme la nôtre. Il nous faut, dès lors, consolider les acquis. Et c’est dans cette optique que s’inscrit l’action du Conseil de l’Entente.

Monsieur le Secrétaire Exécutif du Conseil de l’Entente, 60 années après avoir été portés sur les fonds baptismaux par les pères de l’indépendance, la prestigieuse institution dont vous assuré le Secrétariat Exécutif demeure une fierté pour les peuples frères du Bénin, du Burkina Faso, du Niger, du Togo et de la Côte d’Ivoire. Ce bel exemple de coopération sous-régionale est un outil de solidarité agissante, un vecteur de paix et un instrument au service du développement communautaire.

Le collège moderne d’Abli vient matérialiser judicieusement la convention de don d’un établissement scolaire à la République de Côte d’Ivoire par le Conseil de l’Entente.

Monsieur le Secrétaire Exécutif, en transformant ainsi en actions concrètes ces idéaux chers au Conseil de l’Entente, vous inculquez des valeurs cardinales aux jeunes générations. Dès lors, le double acte de donner et de recevoir symbolise ici les semailles de l’espérance, en attendant la moisson de l’héritage. C’est la foi en l’institution scolaire en tant que centre d’incubation de richesse et de valeurs. C’est aussi un bail avec l’avenir dont la jeunesse est porteuse. 

Je voudrais, vous qui l’accompagnez, vous remercier très chaleureusement et demander, encore une fois, à la population d’Abli, qui représente ici l’ensemble de la population ivoirienne, d’applaudir très fort Monsieur le Secrétaire Exécutif du Conseil de l’Entente. Pour l’acte qu’il pose aujourd’hui, mais aussi pour ce qu’il a toujours fait pour Abli, pour Toumodi, pour la Côte d’Ivoire, et maintenant, au nom de la sous-région. Merci à vous, merci infiniment.

Je suis persuadée, Monsieur le Secrétaire Exécutif, que votre don fera école, parce qu’il est inscrit dans les annales de l’histoire de la renaissance de l’école ivoirienne. Qu’il vous plaise de traduire aux membres de la forte délégation qui vous accompagne nos vœux de cordiale bienvenue et notre infinie gratitude.

 

Chers enseignants, chères enseignantes, à vous qui avez le privilège d’exercer vos charges ici au collège moderne d’Abli. Je demande que vous fassiez de ce collège un outil  de développement au service de la communauté, un havre de paix, un espace convivial, où le dialogue et la concertation sont cultivés au quotidien. En un mot, où le civisme est une réalité.

Au terme de mon propos, j’émets le vœu que la graine d’espoir  et de paix que nous venons de semer ensemble ici à Abli, soit arrosé et entretenu par tous, afin qu’elle tienne la promesse des fleurs pour le développement harmonieux de nos enfants.

Vive Abli, vive le Conseil de l’Entente, vive l’école ivoirienne réconciliée avec la concorde, le civisme et la qualité, vive la Côte d’Ivoire émergente.


© 2019 Conseil de l'Entente. Tous Droits réservés.