Mécanisme Entente de Médiation et de Gestion des Conflits

16 Juil 2017
Écrit par  CE presse
Publié dans Politique
(0 Votes)

gestConflits

Afin de déterminer les modalités d’accomplissement de sa mission de veille politique, le Secrétariat Exécutif a prévu la mise en place d’un mécanisme qui permette de circonscrire les situations porteuses de menaces et de définir les procédures qui doivent régir les initiatives à prendre pour prévenir et/ou trouver des approches de solutions aux problèmes qui en découlent.

En raison de la nature spécifique du Conseil de l’Entente qui promeut l’entente, la fraternité, la solidarité et les décisions consensuelles entre les Etats membres, le Secrétariat Exécutif a opté pour un mécanisme allégé, axé sur la prévention des conflits et en harmonie avec les mécanismes régionaux existants sur la gestion des crises politiques.

Dans le cadre du processus d’élaboration dudit Mécanisme, les actions suivantes ont été menées :

  • le lancement en avril 2017, de l’appel d’offres sous-régional (ouvert à l’expertise dans les cinq Etats membres) pour la sélection du Consultant : La procédure d’appel d’offre a abouti à la sélection du Cabinet burkinabé DEMBS ASSOCIATES SA ;
  • l’organisation de la  réunion de cadrage de la mission et la  signature du contrat avec DEMBS ASSOCIATES SA  au cours du mois de mai 2017 ;
  • l’élaboration du mécanisme en juin 2017. Il s’agit d’un mécanisme allégé, basé sur le principe de subsidiarité et de complémentarité avec celui de la CEDEAO. Il s’articule ainsi qu’il suit :

•    Les actions de médiation à mener, le seront dans le cadre de la prévention des conflits ;
•    Si la médiation n’aboutit pas, la CEDEAO gère la situation de crise qui en découle ;
•    L’élaboration d’un projet de décision de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement instituant ce mécanisme avec le cadre institutionnel suivant :
o    Le Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement ;
o    Le Président du Conseil des Ministres ;
o    Le Secrétaire Exécutif ;
o    Le Réseau des Médiateurs de la République ;
o    Le Point focal pays.
•    Ce mécanisme est alimenté par l’exploitation du système d’alerte précoce de la CEDEAO et les rapports des points focaux pays.
•    Le Secrétaire Exécutif, disposant d’informations concordantes sur les indices d’une crise potentielle dans un Etat membre, saisit le Président du Conseil des Ministres qui, après consultation de ses pairs, en rend compte au Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement qui décide ou non de l’envoi d’une mission de médiation.

Le Conseil des Ministres, après examen de ce projet de mécanisme au cours de sa réunion du 14 juillet 2017 à Lomé, a estimé que l’institution dudit mécanisme constituerait une duplication d’avec celui de la CEDEAO, opérationnel et efficace depuis des années. Il a instruit le Secrétaire Exécutif Secrétaire Exécutif à l’effet d’arrimer le Conseil de l’Entente sur le mécanisme de la CEDEAO.

Lu 325 fois Dernière modification le lundi, 18 décembre 2017 03:56